Une startup suisse reçoit 4 millions pour aider les économies instables.

Avatar pour Jules

Jules

La start-up suisse de technologie financière nsave, qui rend la banque en Suisse accessible aux personnes des pays confrontés à des secteurs bancaires instables ou à une forte inflation, a levé 4 millions de dollars en financement de démarrage. Le tour de table a été copiloté par Sequoia Capital et TQ Ventures avec la participation de Y Combinator, ACE Ventures, SV Angel et FONGIT, l’organisation de l’État de Genève qui soutient les start-ups technologiques.

Une solution simple pour les économies en difficulté

Les fondateurs d’nsave, Amer Baroudi et Abdallah AbuHashem, ont créé la start-up en 2022 à partir de leurs expériences vécues. Baroudi a déclaré qu’il avait vu sa famille perdre ses économies à cause de la dévaluation de la monnaie et de l’incapacité d’ouvrir des comptes bancaires dans des pays étrangers lors de leur fuite de la guerre en Syrie il y a quelques années, car ils étaient considérés comme trop risqués.

Démocratiser l’accès à la banque offshore

Il a déclaré que la banque offshore a toujours été accessible à un petit nombre de personnes, souvent les riches ou ceux qui ont de grands réseaux, ajoutant qu’nsave vise à démocratiser cet accès pour tout le monde.

Une approche innovante de l’évaluation des risques

« C’est un produit très simple jusqu’à présent : un compte de confiance à l’étranger où vous pouvez conserver vos économies dans les devises fortes du dollar, de l’euro ou de la livre sterling pour le moment et y accéder lorsque vous en avez besoin », a déclaré Baroudi, ajoutant que la fintech a noué des partenariats avec des institutions financières réglementées pour offrir le service.

Une surveillance stricte des transactions

Au-delà de l’intégration, la fintech utilise son outil de surveillance de transactions propriétaire pour s’assurer qu’elle respecte les réglementations bancaires suisses, y compris les lois anti-blanchiment d’argent et de lutte contre le financement du terrorisme.

Une expansion ciblée vers les économies en difficulté

L’entreprise vise des millions de personnes dans des économies en difficulté, comme le Liban où l’inflation est très élevée, la monnaie s’est dévaluée de plus de 90 % et les gens ne peuvent accéder qu’à des économies limitées car les banques fixent des limites draconiennes.

Une solution fiable pour protéger les utilisateurs contre l’inflation rampante

« Développer un produit mondial conforme à des réglementations financières strictes n’est pas une tâche facile, sans parler de la création de partenariats avec des banques – pourtant l’équipe d’nsave l’a fait », a déclaré George Robson, associé chez Sequoia Capital. « Maintenant qu’nsave est en ligne, il existe enfin une option fiable pour protéger leurs utilisateurs contre l’inflation rampante des économies en difficulté, en fournissant des comptes offshore sûrs et stables aux personnes qui en ont le plus besoin. »

Une startup suisse recoit 4 millions pour aider les economies

✍ Mis à jour le 29 mars 2024

Notre sélection du moment, cliquez sur les images pour y accéder :

Revolut Lydia Nickel
Laisser un commentaire